N’hésitez pas à aller sur notre nouvel onglet "Lexique Agile" vous y retrouverez rapidement une explication de chaques termes des framework scrum et safe.

Les principes de la communication

Les principes de la communication

Quelle que soit la nature de vos relations — personnelles, professionnelles, sociales, amicales — elle se fonde sur la communication qui se fait à travers un geste, un salut, des échanges verbaux, un débat, des questions, etc.
Et si communiquer peut sembler simple en apparence, communiquer efficacement est autre chose. C’est alors que la communication interpersonnelle intervient pour améliorer le rapport à autrui.

Qu’est-ce que la communication interpersonnelle ?

On appelle communication interpersonnelle quand il existe une interaction entre deux personnes au minimum qui souhaitent échanger des renseignements ou des émotions.

Pouvoir transmettre, partager, reformuler, expliquer, s’assurer que l’on a bien entendu et bien compris ou encore se mettre au niveau de son interlocuteur, voilà l’essence de la communication interpersonnelle.

Comprendre la communication interpersonnelle.

Toute communication interpersonnelle repose sur 6 piliers :

  • Un émetteur : celui qui commence la communication/conversation ;
  • Un récepteur : l’auditeur, celui qui reçoit le message de l’émetteur ;
  • Un support : écrit, verbal, électronique ;
  • Le codage : transformation de la pensée de l’émetteur en langage ;
  • Le décodage : transformation du langage en pensée par le récepteur, traduction en concept ;
  • La rétroaction : c’est la réponse du récepteur.

Avantages de la communication interpersonnelle

Avec la communication interpersonnelle, la communication gagne en efficacité. Cette approche permet ainsi de :

  • Gagner en aisance relationnelle ;
  • Améliorer vos relations avec autrui, sur le plan personnel comme professionnel ;
  • Faire passer un message clair, sans malentendus ;
  • Manager de manière efficace et constructive ;
  • Convaincre rapidement ;
  • Diminuer les tensions et gérer les conflits ;
  • Appréhender les changements avec souplesse ;
  • Mettre votre intelligence émotionnelle au service d’autrui.
Bienfaits de la communication interpersonnelle.

Les 5 principes de la communication interpersonnelle

1.      Vous ne pouvez pas ne pas communiquer

Quelle que soit votre attitude, cela est une forme de communication. Et il est impossible de ne pas adopter de comportement. Par conséquent, l’être humain communique sans cesse.

On retrouve dès lors 3 types de communications :

  • La communication verbale : constituée de mots et de phrases. Elle représente 7 % du message que vous émettez.
  • La communication non verbale : ce sont vos gestes, vos mimiques, votre posture mais aussi vos silences. Cela représente 55 % du message.
  • La communication paraverbale : ensemble d’éléments qui accompagne votre discours : intonation, rythme, débit, volume. Représente 38 % du message.

2.      La communication a deux facettes : le contenu et la relation

Ainsi, toute communication possède deux aspects, à savoir le contenu et la relation.

Le contenu représente l’information que vous transmettez. La relation correspond à la façon dont est perçue la communication.

On dit alors que la relation est saine (le contenu est prioritaire) ou perturbée (le contenu en arrière-plan est rejeté).

3.      La nature de la relation dépend de la ponctuation de la communication

Pendant votre communication, chaque interlocuteur ponctue ses phrases et son message d’une certaine manière. Cette ponctuation dépend de la culture de chacun. Et aussi du pouvoir/ascendant que l’on peut avoir sur autrui.

Et, il est indispensable de communiquer sur la nature même de la communication. Le but est de mieux comprendre les intentions de l’autre, et non s’arrêter à une interprétation.

5 principes de la communication interpersonnelle.

4.      La communication est analogique et digitale

Aujourd’hui, la communication digitale mobilise beaucoup le verbal. La communication analogique repose sur de gestes, des images, des comportements.

Tandis que la communication digitale est symbolique, la seconde est plus intuitive.

Or, il est important de mobiliser les deux aspects pour une communication directe et limpide.

5.      La communication repose sur l’égalité ou la différence

Tout interlocuteur se positionne par rapport au comportement et à l’attitude d’autrui.

Ainsi, s’il y a une différence, la relation se dit complémentaire. A contrario, s’il existe une parité dans la position entre les deux interlocuteurs, on parle de relation symétrique. Personne n’a le dessus sur l’autre.

Une bonne communication repose donc sur des échanges égaux, sur une compréhension du langage verbal et non verbal.

error: Alert: Content is protected !!